Le ligaturage

Mon ImageSi la ligature est top serrée, l’arbre n’aura pas assez d’espace pour se développer librement.

Si la ligature est lâche, elle ne pourra pas maintenir correctement la branche.

 

 

 

Mon Image

Si une fois la ligature placée la branche ne reste pas en position, on peut en disposer

une autre jointe à la précédente, qui suivra les mêmes courbes.

 

 

 

 

Mon Image

Si on désire donner de légères courbes à une branche, ce type de ligaturage est le plus indiqué

 

 

 

Ligature d'une branche

Mon Image

 

 

En premier il faut penser à disposer les ligatures les plus fines, pour ne pas couvrir la ligature guide;

nous commencerons en ligaturant a avec d

 

 

 

 

 

 

Mon Image

 

Puis, c avec d et la btanche sera entièrement ligaturée.

 

 

 

 

 

 

 

Mon Image

 

Pour ligaturer la btanche a, nous pouvons fixer la ligature sur la branche principale

ou se trouve la ligature guide.

 

 

 

 

Mon Image

 

 

Ainsi nous avons une solution adéquate.

 

 

 

 

 

Ligature des branches maitresses

Mon Image

Nous commencons à ligarurer en disposant une extrèmitè de la ligature sur la branche inférieure. une fois fixée, nous ligaturons la branche supèrieure. En deux rotations autour du tronc (360°), les branches seront bien maintenues. C'est de cette façon que les ligatures doivent être placées sur les branches.

 

 

 

 

Ligature d'un tronc

 

Mon Image

 

Pour ligaturer le tronc nous devons enfoncer dans le sol un morceau suffisant de ligature, afin qu'en modelant la première courbe celle-ci ne bouge pas (ou coupe certaines racines)

 

 

 

 

Mon Image

 

 

 

 

 

Pour les branches principales, la ligature doit suivres les mêmes courbes, comme précédemment.

 

 

 

 

 

 

Mon Image

 

 

 

Prenons compte que si nous voulons ligaturer plusieurs branches maitresses, les ligatures ne doivent pas croiser la ligature du tronc.

 

 

 

 

 

Voir aussi ce lien http://fr.1001mags.com/parution/esprit-bonsai/numero-1h-mai-2004/page-42-43-texte-integral